Actualités

L’Allemagne couronnée une nouvelle fois à Lille
25/06/2017 (23h51)
L’Allemagne couronnée une nouvelle fois à Lille

Les Allemands se sont imposés lors de ce championnat d’Europe par équipe dans l’enceinte du stade de Lille, devant les Polonais et les Français.

L’Allemagne a remporté ce championnat pour la troisième fois de son histoire, après ses victoires en 2009 et 2014. Déjà en tête à l’issue de la deuxième journée de compétition, avec 16.5 points d’avance sur la Pologne, elle a creusé l’écart lors de cette troisième et dernière journée en s’imposant avec 321.50 points, devant la Pologne (295 points), la France (270 points) et le Royaume-Uni (269 points).

Cinq Allemands se sont fait particulièrement remarquer ce dimanche en remportant leurs épreuves respectives, à commencer par la jeune Konstanze Klosterhalfen. Âgée de 20 ans seulement, elle a pris la tête du 1500m à deux tours de l’arrivée, pour finalement s’imposer en 4’09’’57, avec près de trois secondes d’avance sur la Polonaise Angelika Cichocka et l’Ukrainienne Nataliya Pryshchepa. Elle avait auparavant remporté sa série en 3’59’’30.

La hurleuse Pamela Dutkiewicz a aussi grandement contribué à la victoire de l’Allemagne. Favorite du 100m haies, elle a remporté la course en 12’’75, devant la Biélorusse Alina Talay (12’’91). Il s’agit de sa neuvième victoire de la saison, sur les neuf courses auxquelles elle a participé.

Du côté des sauts, l’Allemande Claudia Salman-Rath s’est imposée au saut en longueur avec 6.66m, de même que son compatriote Max Hess au triple-saut. Celui-ci a réalisé 17.02m, égalant ainsi sa meilleure performance de la saison.

Enfin, le champion olympique 2012 du marteau Robert Harting a remporté son concours grâce à un jet à 66.30m, soit cinq petits centimètres devant le Polonais Robert Urbanek.

Un autre duel Allemagne-Pologne a eu lieu du côté du saut en hauteur féminin, un concours très disputé, tournant cette fois à l’avantage de la Pologne. Kamila Licwinko, championne du monde en salle en 2014, l’a ainsi emporté devant l’Allemande Marie-Laurence Jungfleisch, en franchissant 1.97m à son premier essai - égalant sa meilleure marque de la saison - avant d’échouer à trois reprises à 2.00m. La seconde a également franchi 1.97m, mais à sa troisième tentative seulement. La Tchèque Michaela Hruba s’est quant à elle emparée de la troisième place du concours avec 1.94m, un saut synonyme de record national chez les moins de 20 ans.

La Pologne a également pu compter sur son lanceur de marteau Pawel Fajdek. Double champion du monde en titre de la discipline, il a d’abord raté ses deux premiers essais, avant de se ressaisir lors de sa troisième tentative, en expédiant son marteau à 78.29 m, victoire à la clé. Autre victoire pour la Pologne : le 4x400m féminin, remporté en 3’27’’60, soit le chrono européen le plus rapide de la saison, devant Ukraine (3’28’’02) et l’Allemagne (3’28’’47)

Le pays a toutefois été handicapé par les disqualifications de deux de ses athlètes qui avaient remporté leurs courses respectives : Karolina Koleczek sur 100m haies, pour faux départ, et Adam Kszczot sur 800m, éliminé pour être sorti de la piste dans le dernier tour. Ces disqualifications n’ont néanmoins pas coûté la victoire finale à la Pologne, tant l’avance de l’Allemagne était grande.

La surprise du jour est plutôt venue de la France, qui pointait seulement à la quatrième place avant la dernière épreuve, le 4x400 m masculin. Elle a finalement réussi à se hisser à la troisième place du classement général, derrière la Pologne, en devançant le Royaume-Uni d’un petit point seulement, notamment grâce aux victoires du perchiste Renaud Lavillenie, du coureur Mahiedine Mekhissi-Benabbad et à la belle performance des relayeurs du 4x400m (2ème).

Lavillenie est entré dans le concours à 5.55m. Il a franchi cette barre à son deuxième essai, avant de faire l’impasse à 5.65m, de même que l’Espagnol Igor Bychkov. Mais seul le Français est ensuite parvenu à aller plus haut, en franchissant 5.70m, puis 5.80m. Il a néanmoins échoué à 5.91 m. C’est la sixième fois qu’il remporte les Championnats d’Europe par équipe, en sept participations.

Quant à Mahiedine Mekhissi-Benabbad, après avoir échoué la veille à la quatrième place sur 1500m, il a remporté le 3000m steeple en 8’26’’71 devant l’Espagnol Sebastian Martos, après avoir pris les devants à un tour de l’arrivée.

Enfin, la dernière épreuve individuelle de la journée, le javelot féminin, a vu la victoire de la Tchèque Barbora Spotakova, détentrice du record du monde de la discipline. Elle a gagné le concours avec 65.14m - record de la saison - devant la Biélorusse Tatsiana Khaladovich (64.60m).

La coéquipière de cette dernière, Aliona Dubitskaya, a quant à elle remporté le concours de lancer de poids, avec 18.39m. Mais leurs performances n’ont pas suffi à éviter la relégation de leur pays en deuxième division du championnat, tout comme les Pays-Bas.