Actualités

Le guide des championnats d’Europe par équipes
02/12/2016 (10h28)
Le guide des championnats d’Europe par équipes

Les championnats d’Europe par équipes, dont la billetterie est ouverte au grand public depuis le 1er décembre, sont une grande tradition de l’athlétisme au format collectif. Explications pour tout comprendre les ingrédients d’une formule à succès.

Les championnats d’Europe d’athlétisme par équipes sont les héritiers de la Coupe d’Europe d’athlétisme, telle qu’on la nommait de sa création en 1965 à 2008. Cette épreuve comportait alors deux vainqueurs : l’un au classement masculin, l’autre au classement féminin. C’est ainsi que l’équipe de France masculine s’est imposée deux fois dans l’histoire, en 2003 et 2006. Depuis 2009, la nouvelle formule est mixte, avec un seul classement, et le meilleur résultat de l’équipe de France à ce jour est la troisième place obtenue en 2015 à Cheboksary (Russie). Le tenant du titre est la Russie.
La France a accueilli cinq fois par le passé la compétition, alors sous le nom de Coupe d’Europe : à Nice en 1975, à Lille (déjà !) en 1995, à Paris en 1999, et à Annecy en 2002 et 2008.
A l’instar des Interclubs, et autrefois des matches internationaux entre nations (souvent deux, trois ou quatre), les championnats d’Europe d’athlétisme par équipes se basent sur une compilation de points récoltés par les athlètes lors de chaque épreuve. Chaque équipe aligne ainsi un représentant sur chacune des trente-six épreuves individuelles au programme : courses de 100 m, 200 m, 400 m, 800 m, 1500 m, 3000 m, 5000 m, 100 m haies (110 m haies pour les hommes), 400 m haies et 3000 m steeple, concours de sauts à la perche, en longueur, en hauteur et de triple saut, et concours de lancer du poids, du javelot, du marteau et du disque. Quatre relais sont également disputés au cours du week-end, avec deux 4x100 m et deux 4x400 m.

Prime au classement
Chaque athlète marque un nombre de points correspondant à son classement à la fin de son épreuve (et non à sa performance) : le vainqueur marque douze points, le deuxième onze points, et ainsi de suite jusqu’au douzième qui inscrit un point. Un abandon, une disqualification ou une absence de résultat mesuré dans les concours ne donne aucun point.
Au total, cinquante nations européennes sont engagées dans ces championnats d’Europe par équipes. Mais toutes ne participent pas au même endroit : il existe quatre divisions, avec un système de promotions et de relégations d’une année sur l’autre. Les douze meilleures nations du continent se retrouvent pour la « Superligue » et c’est justement à Lille qu’aura lieu l’édition 2017, les 24 et 25 juin prochains.
Les nations qui seront représentées dans le Nord sont les suivantes : Biélorussie, République Tchèque, Allemagne, Grande-Bretagne, Grèce, Italie, Pologne, Espagne, Ukraine, Pays-Bas et France. La présence de la Russie est sujette à la décision de réintégration de la fédération russe par l’association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF).